Take a fresh look at your lifestyle.

La télédensité au Nigeria chute de 6,03 pourcent.

31

Environ 15,8 millions d’abonnés ont perdu l’accès aux services de télécommunications dans le pays, en raison de l’interdiction d’activer de nouvelles cartes SIM et de remplacer les cartes SIM endommagées ou manquantes des abonnés.

En conséquence, la densité téléphonique du pays a chuté de 6,03 % au cours des quatre derniers mois.

En définition, la télédensité est le nombre de connexions téléphoniques pour cent habitants vivant dans une zone donnée. Elle varie considérablement d’un pays à l’autre, ainsi qu’entre les zones urbaines et rurales d’un même pays.

Les données d’avril sur les abonnements publiés par la Commission nigériane des Communications (NCC) montrent une nouvelle baisse de l’accès aux services de télécommunications dans le pays.

Au début de l’année 2021, la télédensité était de 104,89 %, mais elle est passée à 98,86 % à la fin du mois d’avril, selon le rapport.

Les opérateurs télécoms ont également perdu 12,5 millions d’internautes dans la mesure où la pénétration du haut débit a aussi chuté à 40,6 %.

Les utilisateurs d’Internet, qui étaient au nombre de 151,3 millions en janvier, sont passés à 141,8 millions, soit une perte de 9,53 millions d’utilisateurs.

La pénétration de la large bande a également baissé de manière significative, perdant 2,27 %. La pénétration, qui était de 42,93 % en janvier, est tombée à 40,6 % à la fin avril.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.