Take a fresh look at your lifestyle.

La BAD entend financer un projet de développement des marchés de capitaux au Ghana

28

La Banque africaine de développement s’est engagée à subventionner à hauteur de 400 000 dollars, un projet de développement des marchés de capitaux ghanéens.

C’est dans ce cadre que l’institution panafricaine et la Securities and Exchange Commission (SEC) du Ghana ont signé, ce 3 juin, un accord de subvention et procédé concomitamment au lancement du dit projet qui consiste à implémenter une solution de surveillance basée sur les risques pour le marché local des capitaux.

Cette subvention qui se fait par l’entremise du Fonds fiduciaire pour le développement des marchés capitaux de la BAD financera la fourniture d’une assistance technique et le renforcement de la capacité de la SEC, le régulateur des marchés et de la Bourse du Ghana.

Ce projet favorisera l’élargissement des instruments de marché du Ghana grâce à l’introduction de produits tels les titres adossés à des actifs au bénéfice des acteurs du marché des capitaux ghanéens.

Notons que dans la mise en oeuvre de ce projet, la Security and Exchange Commission collaborera avec la Bourse du Ghana et d’autres acteurs du marché.

Lors de l’événement de lancement, Daniel Ogbarmey Tetteh, directeur général de la SEC, a félicité la Banque africaine de développement pour son soutien au développement d’une solution basée sur le risque, qui devrait renforcer la capacité de la Commission à remplir son mandat.

Les objectifs du projet s’alignent sur les priorités de la stratégie pays de la Banque pour le Ghana, qui prévoit des mesures pour stimuler le développement du marché des capitaux et débloquer des ressources financières qui feront progresser l’industrialisation du Ghana, le secteur privé et le développement des infrastructures.

“La collaboration avec la Securities and Exchange Commission pour promouvoir un environnement réglementaire et de supervision favorable, avec des produits et des instruments de marché financier diversifiés, arrive à point nommé.

Ce soutien témoigne de la volonté de la Banque d’approfondir et d’élargir le système financier – un moteur de l’investissement et de la croissance économique au Ghana “, a noté Ahmed Attout, directeur de la division Développement des marchés de capitaux de la Banque.

Le projet bénéficiera aux acteurs du marché des capitaux au Ghana, notamment aux émetteurs de titres et aux investisseurs. Il contribuera également à élargir les produits et structures disponibles pour l’épargne et l’investissement.

M. Ekow Afedzie, directeur général de la Bourse du Ghana, a exprimé son appréciation à la Banque et a noté que ce projet est arrivé à un moment opportun où le marché boursier introduit de nouveaux produits pour approfondir le marché et améliorer la liquidité.

“Ainsi, l’introduction de ces nouveaux produits renforcera la confiance des investisseurs et permettra d’atteindre l’objectif ultime de faire du Ghana Stock Exchange une destination privilégiée pour les investissements dans la sous-région”, a intimé M. Afedzie.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.